5 bonnes raisons de courir la nuit !

Parti courir à 19h30 sans ma frontale, je me suis retrouvé à devoir courir les 30 dernières minutes de mon entrainement dans le noir. Je n’avais alors que des ombres pour m’orienter. Cette situation m’a rappelé d’autres entraînements où j’avais démarré délibérément une fois la nuit tombée (comprenez après 22h) et avais vraiment su apprécier. Voici donc 5 bonnes raisons de courir la nuit ! 🙂

1. L’entraînement

De nombreuses épreuves de trails se disputent durant la nuit. Certaines démarrent une fois la nuit tombée pour offrir une atmosphère particulière à la course. D’autres sont tellement longues que le départ est prévu aux petites heures pour arriver en fin de journée. Alors que d’autres épreuves encore plus longues durent tout simplement plus de 24 heures !

J’ai déjà couru un trail nocturne. Ce trail fut au niveau du fléchage du parcours un vrai fiasco ! Par contre, l’ambiance était vraiment exceptionnelle ! C’était en hiver et le sol était gelé. Les herbes glacées scintillaient sous la lumière de nos frontales et seul le craquement du sol sous nos pas brisait le silence qui régnait…

2. L’inconnu

Courir la nuit c’est avoir la possibilité de changer d’air. Si comme moi, il vous arrive d’être lassé de refaire les mêmes parcours, alors vous devriez courir la nuit ! Vous verrez que vous repérer dans le noir est plus compliqué et vous aurez parfois l’impression de vous retrouver dans une autre région. Les ombres peuvent vous jouer des tours et laisseront votre imagination interpréter ce qui vous entoure !

Lorsque vous courrez la nuit, privilégiez, au début en tous cas, des chemins que vous connaissez très bien. Les racines sont moins visibles et s’orienter n’est pas toujours aisé.

3. Le silence et l’obscurité

Courir la nuit c’est aussi se sentir absorber dans une obscurité infinie. Vous aurez l’impression d’être seul au monde et en paix. Aussi, il fera bien plus silencieux qu’en journée et le moindre bruit sera perceptible. Certains vous feront sursauter, d’autre vous étonneront et d’autres encore vous intrigueront. Vous serez seul dans une nature mystérieuse.

4. La nature

La nuit, de nombreux animaux se mettent en action. C’est le meilleur moment pour les observer ! Bien-sûr qu’il fait noir mais leurs yeux brilleront comme pour vous indiquer où ils se trouvent ! Il est parfois impressionnant de se retrouver, après un tournant, face à un gibier (surtout que dans le noir il est parfois difficile à identifier 😛 ) mais ces situations vous ne risquez pas de les oublier !

 

Aussi, la nuit, s’il peut être difficile de les voir, il est tout aussi difficile d’être vu ! Il m’est par exemple arrivé de presque marcher sur un blaireau (l’animal 😉 ) qui me fonçait dessus !

Ce soir là, je traversais une prairie pour rejoindre un bosquet près de chez moi. Je courais dans ce pré en suivant une trace où les herbes étaient aplaties. J’écoutais un bruit qui me semblait particulier et qui se rapprochait. Soudain, j’aperçus les deux yeux d’un animal qui reflétaient la lumière de ma frontale ! Je pensais à un chat vu la hauteur de ces yeux jusqu’à ce que je le croise… Là, à 20 centimètres à ma gauche, se trouvait un blaireau ! Trois secondes plus tard, le temps que je réalise que je venais de frôler un blaireau, je m’arrêtai et me retournai pour le regarder. Il était alors à 15 mètres derrière moi et comme si lui aussi venait tout juste de réaliser, il s’arrêta et se retourna. Nous sommes restés 5 secondes à nous observer l’un l’autre avant de continuer nos chemins respectifs. C’est pour ce genre de situations spéciales, de souvenirs cocasses et d’expériences que vous devriez courir la nuit !

5. L’expérience

Si vous avez du mal à imaginer ce que je viens de vous raconter dans les points précédents, c’est bien la preuve que vous devriez courir la nuit ! C’est en effet une expérience qu’il faut vivre et qui est difficile à partager. Se retrouver seul avec la nature dans l’obscurité et le silence est quelques chose de particulier qui vaut la peine d’être vécu !

 

Vous arrive t-il de courir la nuit ? Pourquoi le faites vous ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *